lundi 7 décembre 2015

Le Problème n'est pas le FN mais peut-être Vous

A peine 30% de 50% des électeurs. Mouais. Si on soustrait les 5% de cornichons qui prennent leur conseil régional pour un défouloir à sanctions, 90% des français n'approuvent pas le FN. Son foyer électoral n'augmente donc pas tant que ça après toutes ces années, en fait. Ceci même si on a probablement entre 30 et 40% de racistes dans le pays, et même si à peu près 95% des français ont une perspective aussi inhumanistement nationaliste que le Front. La dédiabolisation de la Marine est donc un échec. Pourquoi ? Parce qu'elle s'appelle Le Pen et que ce simple nom fait tâche noire et rouge sur la politique française depuis 60 ans. Que suggéreraient les gauchistes sectaires ? La suppression du FN ? Mais, voyons, qui sera là pour représenter nos 30-40% de racistes ? Notre éternelle "nasty demographic", pour reprendre l'expression de David Mitchell. Au demeurant, on peut s'estimer heureux que Geoffroy Lejeune (rédac-en-chef de Valeurs Actuelles) n'ait pu convaincre Zemmour, qui est bien plus doué et plus fascisant que tout le comité du FN réuni, de lancer son parti.

Non. Ce n'est pas le FN qui "monte" dangereusement. Ce qui monte dangereusement c'est l'apathie bête et méprisante envers la politique. Autrement dit, ces 20 millions (20 millions, j'insiste, car c'est énorme !) qui ne sont pas allés aux urnes hier car ils pensent que les décisions régionales ne leur importent pas ou plus. Et combien sommes-nous dans la masse électorale à lire les programmes attentivement ? A peine quelques dizaines de milliers ?! La France a connu son pire massacre humain depuis 70 ans et un électeur sur deux se contrefout des pouvoirs locaux ! Combien êtes-vous, vous parmi les "Je suis Charlie" ou "Je suis Paris", vous parmi toutes les graines de médiocres moralistes qui croient exister par les réseaux sociaux ou en gueulant ce fichu chant barbare de Marseillaise devant votre hôtel de ville (au moment où il faut "rendre hommage", acheter Charlie Hebdo (un numéro ou deux mais pas plus sinon t'es plus in, quoi), en allumant fièrement une bougie comme un crapaud de bénitier pseudo-humaniste, et être à "the place to be", comme on dit !) et en affichant du bleu, blanc, rouge, sur votre photo de profil en bon patriote parce que Facebook vous le demande. Vous qui êtes en train d'abandonner la France au FN en ne votant pas ! Car ce sont ceux qui contemplent sans intervenir qui provoquent les pourcentages et places obtenus actuellement par le FN. Ce sont eux les premiers responsables.
Pas les électeurs du FN. Mais pourquoi pensent-ils que la politique et eux font deux ?

Est-ce parce que le mouvement hors-du-commun contre le mariage homo n'a pas mené à l'alternative raisonnablement démocratique du référendum ? Les 2 à 8 millions de suisses, de la création de leur Etat actuel en 1848 à aujourd'hui, ont connu 565 référendums. La République Française, avec ses 44 à 66 millions d'habitants, depuis la création de la cinquième en 1958 à aujourd'hui : seulement cinq dont le dernier, concernant la Constitution Européenne en 2005, a été pitoyablement ignoré par le gouvernement. On se targue d'être une démocratie alors que notre régime est tout à fait minable par comparaison (même si il demeure, certes, probablement dans le top 5 mondial). Ou est-ce parce que Sarkozy, à l'image du choix manichéiste du nom "Les Républicains", et de son comportement risiblement m'as-tu-vu lors des marches du 11 janvier, montre tous les signes d'être trop égocentrique pour laisser place à un nouveau chef de file ? Est-ce parce que les journaleux nationaux ont la connerie de diviser leurs millions de spectateurs en titrant "l'unité fragile ?" dans le week-end suivant les attentats du 13 novembre ? Est-ce parce que Valls n'a rien d'autre à faire, en tant que Premier Ministre, que se préoccuper du FN pour poursuivre sa petite carrière insignifiante après les prochaines élections présidentielles ? Est-ce parce que les partis de Gauche, et les ministres après les remaniements, sont incapables de s'entendre pour présenter un horizon crédible ? Est-ce parce que les factions paraissent irréconciliables entre deux partis principaux qui sont inaptes à débattre correctement ? Est-ce parce que le vieux barrage autoproclamé "Front Républicain" n'existe plus du tout (Sarkozy a une fois de plus laissé le FN à la France en refusant toute alliance) ? Ou est-ce parce que Hollande a toujours l'air de se remplir la panse, et qu'il n'y a rien de pire qu'un gros chef quand ses sujets, que celui-ci aurait cyniquement appelés "sans-dents", en ont ras-le-bol ?

Alors oui. Bien sûr que la France est une oligarchie élue. Bien sûr que le système n'est pas parfait (d'ailleurs, aucun ne l'est). Bien sûr que la politique est un métier intrinsèquement basé sur le populisme et l'opportunisme. Mais il n'y a pas dix (voire cinq) pays dans le monde avec une sécurité sociale et six élections comme le nôtre. Et votre conseil régional, contrairement à ce qu'a l'air d'en penser la patronne FN en PACA (https://www.youtube.com/watch?v=MyEiXJiKAxE) en bâclant son travail, affecte directement votre vie en matière d'éducation, de transport, de culture, d'économie...
Avant toute chose la politique c'est le pouvoir. Nationalisme ou abstentionnisme, les deux ont un point de commun: ils entraînent logiquement plus d'abus de pouvoir des pouvoirs existants au nom de la consolidation nationale. Alors, bande d'indifférents, si vous tenez à vos libertés vous avez tout intérêt à vous bouger et à aller aux urnes dimanche prochain !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire